Si vous avez de la difficulté à lire ce message, cliquez ici
logo

Infolettre de Destination Canada au sujet de l'expatriation au Canada - septembre 2017


header

DESTINATION CANADA 2017 : LE RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLE POUR L’EXPATRIATION VERS LE CANADA


Le Forum Mobilité Destination Canada 2017 aura lieu à Paris du 14 au 16 novembre  et à Bruxelles le samedi 18 novembre.

Le Forum met en avant les possibilités de vie et de travail au Canada dans les provinces et territoires autres que le Québec. Toutes les provinces et tous les territoires canadiens ont une population francophone. Destination Canada vous permet d’aller à leur rencontre!

Organisé par l’Ambassade du Canada en France, Destination Canada est axé sur le réseautage et le recrutement. Sur place, vous rencontrerez des employeurs canadiens avec des centaines de postes à pourvoir.  Les représentants de plusieurs provinces et territoires y seront pour vous faire découvrir leur coin du pays. Des associations francophones et des organismes de développement économique vous donneront des pistes pour une arrivée préparée et sereine au Canada. De plus, les services publics de l’emploi pourront vous conseiller au sujet de votre projet d’expatriation.

Les demandes de participation ouvrent le 1ere septembre ici.  Si vous ne pouvez pas vous déplacer à Paris ou Bruxelles, vous pouvez suivre la webdiffusion de conférences en ligne !

VOYAGE DE LIAISON : SENSIBILISER LES EMPLOYEURS CANADIENS ET REPERER DES OFFRES D’EMPLOI POUR VOUS !


Des agents de la migration internationale des bureaux d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) de Paris, Rabat, et Dakar effectueront un voyage de liaison au Canada du  25 septembre au 6 octobre.

Organisé en partenariat avec la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) et le Réseau de liaison avec les employeurs, le voyage permet d'aller à la rencontre des employeurs canadiens. Avec des haltes prévues à Vancouver, Kelowna, Kamloops et Osoyoos (Colombie-Britannique), Edmonton (Alberta), Yellowknife (Territoires-du-Nord-Ouest), Winnipeg (Manitoba), Waterloo, Cornwall et Ottawa (Ontario), il s’agit de mieux connaître leurs besoins en main d’œuvre,  et de présenter Destination Canada – opportunité d’afficher des offres d’emploi et rencontrer des candidats qualifiés. C’est aussi l’occasion d’informer les employeurs sur les différents programmes d’immigration disponibles pour faire venir des talents francophones au Canada.

Pour connaître les sessions d’information pour les employeurs ouvertes au public : https://immigrationfrancophone.ca/fr/recruter/tournees-de-liaison

ASTUCES POUR UN CV CANADIEN QUI BRILLE


Pour Destination Canada, afin de vous présenter aux employeurs francophones et anglophones, le CV doit être rédigé en français et en anglais.  Sinon, lorsque vous répondez à une offre d’emploi, le CV doit être rédigé dans la même langue que l’offre.

A faire : 

Soyez bref. Un CV canadien est généralement d’une ou deux pages.

Privilégiez une présentation claire avec une organisation thématique : compétences, expérience et formation.

Utilisez des mots simples et des verbes actifs.  Service Canada vous propose des verbes d’action par domaine de travail ici.

Quantifiez vos tâches et vos réalisations professionnelles. Citez des exemples de situations dans lesquelles vous avez mis vos compétences à contribution.

Notez votre expérience à titre de bénévole surtout s’il s’agit d’expérience au Canada ou pour une organisation connue.

A éviter : 

Omettez tout renseignement personnel tel que votre âge, votre taille, votre poids, votre état civil, vos enfants à charge, vos croyances religieuses, vos opinions politiques, ou toute autre information personnelle délicate ou controversée.

N’incluez pas de photo.  Ce n’est pas la norme au Canada et l’inclure suppose que vous ne vous êtes pas renseigné sur les pratiques canadiennes.

Votre CV ne doit pas être simplement une énumération de tâches.  Utilisez plutôt des exemples concrets pour le personnalise et démontrer les compétences acquises au long de votre parcours professionnel

Evitez les adresses courriel farfelues. L’adresse courriel doit comporter votre nom.

Ne dissimulez pas vos coordonnées.  Si le personnel des RH ne les retrouvent pas facilement, ils ne vous contacteront pas.

Ressources :

- Exemple de CV chronologique

- Exemple de CV par compétence

- Conseils sur le site Guichet emplois

CONNAITRE LES PROVINCES ET TERRITOIRES DU CANADA


Le système Entrée express gère la plupart des demandes de résidence permanent au Canada mais sachez que la plupart des provinces et des territoires possèdent aussi leur propre programme d’immigration.

Il s’agit d’un moyen supplémentaire d’aborder son expatriation. Si par exemple votre profession est de niveau de compétence C ou D dans la Classification nationale des professions (CNP) vous n’êtes pas éligible à Entrée express mais vous pourriez tout de même immigrer au Canada grâce à certains programmes des candidats des provinces.

Pour vous donner un aperçu des différentes provinces et territoires et vous faire découvrir leur programmes, nous vous présentons une série de webconférences dans les mois à venir.  Des agents d’immigration des provinces et territoires vous parleront de la vie et des opportunités dans leurs régions et vous expliqueront le fonctionnement de leurs programmes d’immigration. Inscrivez-vous aujourd’hui : http://www.amb-canada.fr/sessions-information

Les prochaines sessions :

Vivre et travailler en Nouvelle-Écosse

Vivre et travailler à l’Île-du-Prince-Édouard

Vivre et travailler au Yukon

Vivre et travailler au Nouveau-Brunswick

FAIRE UN STAGE AU CANADA : MODE D’EMPLOI


C’est la rentrée et vous réfléchissez déjà au stage que vous devrez effectuer cette année ?

Sachez qu’il est possible d’effectuer votre stage au Canada, mais à la condition d’obtenir un permis de travail, même si votre stage ne sera pas rémunéré ou qu’il sera de courte durée. Voici les deux grandes étapes :

  1. Trouver son stage au Canada

Voici quelques pistes pour vous guider dans vos recherches. Demandez à vos professeurs si auparavant des étudiants de votre programme ont déjà faits un stage au Canada. Leur expérience pourrait s’avérer précieuse. Contactez les responsables de relations internationales de votre établissement d’enseignement.  Faites des recherches en ligne pour trouver des annuaires professionnels et des chambres de commerce qui répertorient les entreprises et organisations dans votre secteur d’activités. Utilisez le site Guichet Emplois pour votre recherche de stage et pour accéder à une mine de renseignements sur les tendances du marché du travail canadien, par secteur et par ville.

  1. Obtenir le permis de travail obligatoire

Si vous êtes inscrit dans un établissement d’enseignement et que le stage est requis dans le cadre de vos études, vous pouvez utiliser la catégorie Stage coop international de l’initiative Expérience internationale Canada (EIC). Il n’y a pas de restrictions quant au domaine d’études, ni au type de stage, mais vous devrez rencontrer certains critères d’admissibilité et notamment, être âgé de 18 à 35 ans (ou 30 ans dans certains pays) et détenir un passeport d’un pays signataire d’un accord de mobilité des jeunes avec le Canada ou de faire appel à une organisation reconnue. La plupart du temps, il n’est pas possible d’effectuer  plus d’un Stage coop international au Canada avec EIC et sa durée ne peut généralement pas dépasser douze mois.

L’initiative EIC fonctionne avec un quota annuel qui comprend une date d’ouverture et de fermeture. La saison se termine lorsque le quota est atteint pour le pays et qu’il n’y a plus de places disponibles.

Les étudiants dont le pays de nationalité n’a pas signé d’accord de mobilité des jeunes avec le Canada peuvent s’adresser à l’une des organisations reconnues par EIC et trouver un stage par leur biais et ainsi pouvoir demander le permis de travail obligatoire.

La demande de permis de travail avec  EIC comprend deux étapes qui s’effectuent en ligne uniquement. Tous les renseignements nécessaires à la présentation d’une demande avec EIC sont disponibles ici : www.canada.ca/eic

EIC regroupe les accords de mobilité des jeunes signés par le Canada avec trente-trois pays et territoires, dont vingt-quatre pays européens, et notamment, la Belgique, l’Espagne, la France et la Suisse. Ces accords de mobilité sont bilatéraux et concernent autant les jeunes Canadiens que les jeunes ressortissants des pays signataires. Ils ont pour objectif de favoriser la découverte de nouvelles cultures, l’apprentissage de nouvelles langues et le développement des compétences personnelles et professionnelles.

RENCONTRE AVEC LA NOUVELLE-ECOSSE A LONDRES


Des représentants de la province de la Nouvelle-Écosse ainsi qu’une délégation d’employeurs de la province seront à Londres du 6 au 8 septembre 2017 pour aller à la rencontre des candidats intéressés à découvrir cette belle province située sur la côte est du Canada.

La Nouvelle-Écosse offre un cadre de vie abordable, des villes sécuritaires, une économie en pleine croissance, une scène artistique et culturelle robuste, d'excellentes écoles et universités, des soins de santé publics et divers loisirs pour toute la famille ! . Parmi les 945 000 habitants de la province, près de 100 000 s'expriment en français. La Nouvelle-Écosse cherche à accueillir de nouveaux citoyens dans la province - familles, entrepreneurs, professionnels, innovateurs, professionnels de la technologie, étudiants, ouvriers.

Les rencontres à Londres sont sur invitation.  Inscrivez-vous en ligne https://novascotiaimmigration.com/event-registration-form. Les personnes ayant les compétences et les qualifications qui répondent aux demandes du marché du travail de la province seront invitées à rencontrer la délégation de la Nouvelle-Écosse.

Retrouvez nous sur

Pour vous désinscrire des Infolettres, cliquez sur ce lien.