Si vous avez de la difficulté à lire ce message, cliquez ici
logo

INFOLETTRE DE DESTINATION CANADA AU SUJET DE L'EXPATRIATION AU CANADA - SEPTEMBRE 2018


header

INSCRIPTIONS OUVERTES POUR LE FORUM MOBILITE DESTINATION CANADA


Le Forum mobilité Destination Canada 2018 aura lieu à Paris du 13 au 15 novembre  et à Bruxelles le 17 novembre.

Le Forum met en avant les possibilités de vie et de travail au Canada dans les provinces et territoires autres que le Québec. Toutes les provinces et tous les territoires canadiens ont une population francophone. Destination Canada vous permet d’aller à leur rencontre!

Organisé par l’Ambassade du Canada en France, Destination Canada est axé sur le réseautage et le recrutement. Sur place, vous rencontrerez des employeurs canadiens avec des centaines de postes à pourvoir.  Les représentants de plusieurs provinces et territoires y seront pour vous faire découvrir leur coin du pays. Des associations francophones et des organismes de développement économique vous donneront des pistes pour une arrivée préparée et sereine au Canada. De plus, les services publics de l’emploi pourront vous conseiller au sujet de votre projet d’expatriation.

Les demandes de participation sont ouvertes ici

Si vous ne pouvez pas vous déplacer à Paris ou Bruxelles, vous pouvez suivre la webdiffusion de conférences en ligne ! Suivez @DestCan sur Twitter et Facebook pour tous les détails.

VOYAGE DE LIAISON – A LA RENCONTRE DES EMPLOYEURS CANADIENS


Des représentants des bureaux d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) de Paris, Rabat, et Tunis effectueront un voyage de liaison au Canada du 20 septembre au 3 octobre 2018.

Organisé en partenariat avec la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) et le Réseau de liaison avec les employeurs, le voyage permet d'aller à la rencontre des employeurs canadiens. Des haltes sont prévues à Winnipeg (Manitoba),  Vancouver, Vernon, Victoria (Colombie-Britannique), Whitehorse (Yukon), Calgary, Banff (Alberta), et  Regina (Saskatchewan).  Il s’agit de mieux connaître leurs besoins en main d’œuvre,  et de présenter Destination Canada – opportunité d’afficher des offres d’emploi et rencontrer des candidats qualifiés. C’est aussi l’occasion d’informer les employeurs sur les différents programmes d’immigration disponibles pour faire venir des talents francophones au Canada.

Pour connaître les sessions d’information pour les employeurs ouvertes au public : https://immigrationfrancophone.ca/fr/recruter/tournees-de-liaison

LA VIE EN FRANCAIS EN SASKATCHEWAN


Province méconnue, la Saskatchewan s’étend pourtant au cœur de l’Amérique du Nord. Située entre l’Alberta et le Manitoba, elle partage aussi une frontière avec les États-Unis d’Amérique. Son territoire, comparable à celui de la France, accueille seulement un million d’habitants, comparés aux 67 millions que compte la France !

La majorité de la population vit dans le sud de la province, où se trouvent trois des villes principales : Moose Jaw, Regina, la capitale, et Saskatoon. Plus au nord, la ville de Prince Albert s’ouvre sur les grandes étendues forestières qui couvrent le nord du territoire. Avec ses deux parcs nationaux et ses 23 parcs provinciaux, la Saskatchewan fait la part belle à la nature et aux grands espaces.

La province dite des cieux vivants bénéficie aussi du plus d’ensoleillement au Canada, garantissant les plus beaux couchers de soleil du pays. Le climat continental favorise des hivers secs et froids, propices aux sports d’hiver, et des étés chauds, pour profiter des lacs et des rivières. Patins, skis, luges, maillots et bouées devront trouver une place dans les bagages !

Minoritaires dans un environnement majoritairement anglophone, les communautés francophones essaiment pourtant le territoire. Des dizaines d’organismes communautaires locaux et provinciaux répondent aux besoins des nouveaux arrivants pour les épauler dans leur recherche de logement, d’emploi, ou encore d’accès aux services de soin en santé en français.

Immigrer en Saskatchewan est l’occasion idéale pour se perfectionner en anglais, voire se réorienter professionnellement. Que ce soit dans le domaine de la petite enfance, du développement communautaire ou encore des métiers techniques, de nombreux postes sont à pourvoir, souvent bilingues.

Ce n’est donc pas pour rien que BMO a classé Regina dans les 6 meilleures villes du Canada en matière d’employabilité et de logement en 2018 ! Que vous ayez besoin de développer de nouvelles compétences ou de reprendre votre souffle, la Saskatchewan invite au renouvellement. Loin du tumulte, venez découvrir des cultures autochtones vibrantes et des prairies en fleurs à perte de vue.

Les conseillers en établissement de notre réseau communautaire francophone sont là pour vous aider. Ils offrent une aide personnalisée aux personnes désireuses d’immigrer en Saskatchewan. N’hésitez pas à contacter monsieur Armelle Agbessi, à armelle.agbessi@fran Asaskois.sk.ca, ou madame Myriam Ben Nasr, à myriam.nasr @fransaskois.sk.ca, pour faire aujourd’hui le premier pas vers nous.

Marie Galophe - Coordinatrice du RIF-SK

→ Revoir la webconférence "Vivre en français en Saskatchewan"

ECHANGE AVEC L'HONORABLE LENA METLEGE DIAB, MINISTRE DE L'IMMIGRATION ET MINISTRE DES AFFAIRES ACADIENNES ET DE LA FRANCOPHONIE DE LA NOUVELLE-ECOSSE


De passage en France pour assister à une visite commémorative à Bernières-sur-mer et Juno Beach dans le contexte de la 13e édition de la Semaine acadienne en Normandie, l’équipe de Destination Canada a pu poser quelques questions à la Ministre Diab au sujet de l’immigration francophone en Nouvelle-Écosse.  

Pourquoi la Nouvelle-Écosse recherche-t-elle des francophones?

Attirer des immigrants francophones dans notre province est une priorité pour notre gouvernement et pour moi, en tant que ministre responsable de l’immigration et aussi des affaires acadiennes et francophones.  Étant à la tête de ces deux ministères, je suis particulièrement bien placée pour faire avancer cette priorité.

Attirer plus d’immigrants francophones pour vivre et travailler en Nouvelle-Écosse est une des façons-clés pour nous de contribuer à la croissance démographique, dynamiser nos communautés, aider nos employeurs à combler les besoins récurrents en main-d’œuvre, et stimuler notre économie.  L’identité acadienne est une des bases de la mosaïque culturelle de la Nouvelle-Écosse et l’immigration francophone aidera à garantir que la langue française continuera à se répandre dans notre province.

Les immigrants de partout au monde apportent de nouveaux styles de vie, cultures et langues à nos communautés.  L’immigration est essentielle pour le développement de notre province et le maintien de nos communautés dynamiques, vibrantes et fortes.  En accueillant des nouveaux arrivants, nous accueillons aussi de nouvelles perspectives et de nouvelles idées.  Des personnes qui établiront et développeront des entreprises, et qui créeront plus d’emplois pour tous les Néo-Écossais.

Quelles sont les perspectives d’emploi sur place pour les nouveaux arrivants francophones?

Il existe des opportunités pour les immigrants francophones dans nos régions rurales et nos régions urbaines, et nous travaillons de très près avec nos employeurs dans la province pour les aider à combler leurs besoins en main d’œuvre par le biais de notre suite de programmes d’immigration.  Un besoin a été identifié pour plus de travailleurs qualifiés francophones dans nos communautés acadiennes et francophones mais aussi à travers la province – y compris dans les soins de santé, l’éducation et la petite enfance.

Le nouveau volet d’immigration annoncé par la province vise certains secteurs clés pour répondre aux besoins du marché du travail.  Quels secteurs ? Comment bénéficier du nouveau volet?

Le système d’immigration de la Nouvelle-Écosse est basé sur l’économie, ce qui veut dire que les nouveaux arrivants doivent rencontrer les besoins du marché du travail de la province.  Le  nouveau volet des Priorités du marché du travail aidera à combler ces besoins. 

En utilisant le système fédéral Entrée express, nous allons inviter directement les candidats qualifiés à soumettre une demande pour venir en Nouvelle-Écosse.  Pour débuter, nous avons invité des éducateurs et éducatrices en petite enfance qui souhaitent travailler et vivre en Nouvelle-Écosse. 

Les critères pourront varier pour chaque ronde d’invitations sous le nouveau volet des Priorités du marché du travail, et ces critères dépendront des besoins et priorités spécifiques du marché du travail. L’Office de l’immigration de la Nouvelle-Écosse a le pouvoir d’ajuster les différents volets au cours de l’année pour suivre les besoins changeants du marché du travail provincial. 

Nous développons actuellement un plan d’attraction sur trois ans, en ciblant les bassins clés.  Nous ciblons en particulier cette année le recrutement de médecins, d’éducateurs et éducatrices en petite enfance, d’immigrants francophones, et de travailleurs qualifiés qui répondent aux besoins du marché du travail. 

La province participera au forum Destination Canada 2018 à Paris et à Bruxelles au mois de novembre.  Quelles sont vos attentes? Quels conseils donneriez-vous aux candidats y participant?

Le mandat de l’Office de l’immigration de la Nouvelle-Écosse comprend de faire connaître la province en tant que destination attrayante et la promotion de tous les parcours d’immigration qui peuvent y mener.  Afin de joindre les candidats potentiels, nous investissons dans des initiatives stratégiques telles que Destination Canada.  Sur la base de notre expérience passée, nous savons que le forum Destination Canada et l’appui que nous recevons de nos collègues du gouvernement fédéral nous aident à promouvoir la Nouvelle-Écosse comme endroit idéal pour vivre et travailler. 

Notre nouvelle image de marque Espace pour vivre reflète le fait que la Nouvelle-Écosse a de l’espace pour que tout le monde puisse se sentir chez soi, dans un endroit qui vous invite à partager vos idées, à utiliser vos compétences et à poursuivre vos passions.  En Nouvelle-Écosse, nous prenons le temps de travailler et de nous détendre.  Vous y trouverez un équilibre entre la beauté naturelle, les cultures diverses, l’histoire et le patrimoine, les loisirs et le divertissement.  Nous sommes reconnus pour notre qualité de vie, un coût de la vie raisonnable, nos communautés accueillantes et une économie en croissance.  Que ce soit dans un centre urbain ou dans une de nos communautés rurales, vous y trouverez l’opportunité de démarrer une nouvelle vie.

En savoir plus : https://novascotiaimmigration.com/francais/

ENVIE DE TRAVAILLER AU CANADA? RENCONTREZ-NOUS AU SALON PARIS POUR L'EMPLOI


Dans le cadre de la 16ème édition du salon "Paris pour l'emploi", l'Ambassade du Canada participera à l'évènement qui se déroulera Place de la Concorde à Paris et sera présente le jeudi 4 octobre et le vendredi 5 octobre 2018, de 9h à 18h.

Venez rencontrer des représentants d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) de l'Ambassade du Canada en France au stand Canada qui vous renseigneront sur les différentes démarches pour vivre et travailler au Canada, de façon temporaire ou permanente. La présence d’un employeur de la Nouvelle-Écosse dans le domaine de la petite-enfance est également prévue.

Les services d’immigration de la province du Nouveau-Brunswickseront également présents sur le stand Nouveau-Brunswick lors du salon pour vous aider à mieux connaître la province et ses programmes d’immigration.

Informations sur l'évènement : www.parisemploi.org

VIDEO : LA BIOMETRIE - ETAPE PAR ETAPE


Depuis le 31 juillet 2018 les ressortissants de pays de l’Europe, de l’Afrique et du Moyen‑Orient qui demandent une résidence permanente ou un visa de visiteurun permis d’études ou un permis de travail au Canada doivent fournir empreintes digitales et photo.

 

Retrouvez-nous sur

Pour vous désinscrire des Infolettres, cliquez sur ce lien.

For a copy in English, contact us.