Si vous avez de la difficulté à lire ce message, cliquez ici
logo

INFOLETTRE DE DESTINATION CANADA AU SUJET DE L'EXPATRIATION AU CANADA - OCTOBRE 2018


header

DESTINATION CANADA 2018


Il est encore temps de faire sa demande de participation au forum mobilité Destination Canada !

Depuis l’ouverture des inscriptions près de 5 000 demandes de participation ont été effectuées sur le site. 3 500 personnes seront invitées à participer au forum de novembre à Paris et à Bruxelles.

Les offres d’emploi associées au forum sont affichées sur le site et aussi partagées en temps réel sur les comptes Twitter et Facebook @DestCan.  Cette année, il y a de nombreux emplois à pourvoir dans les secteurs de l’hôtellerie-restauration, l’enseignement, le transport et le développement web.  Si aucune offre d’emploi ne correspond à votre profil, vous pourriez tout de même être invité(e) à profiter du forum comme  événement d’information et de réseautage.  En visitant les stands, vous pourrez vous faire des contacts précieux en vue de votre départ au Canada.  De même, le programme riche en conférences et ateliers vous permettra d’approfondir vos connaissances du pays et de ses régions.

Pour faire une demande de participation à Destination Canada, rendez-vous sur le site web du forum. Après avoir rempli un petit formulaire, un lien vers l’inscription étendue vous sera envoyé par courriel.  Vous devrez répondre aux questions concernant votre expérience de travail, vos études, votre niveau d’anglais et de français et télécharger une copie de votre CV en français et en anglais. Le CV dans les deux langues est très important car certains employeurs ne parlent que l’anglais.

Ce sont les services publics de l’emploi (Pôle Emploi pour le forum à Paris, Actiris, le Forem et VDAB pour le forum à Bruxelles) qui font une première sélection des candidats en fonction des offres d’emploi Destination Canada. Partenaires du forum mobilité Destination Canada, les SPE sont aussi des ressources intéressantes pour vous appuyer dans votre projet de mobilité.

Les invitations pour assister à Destination Canada seront envoyées aux candidats retenus à partir de la fin du mois d’octobre. Les candidats non retenus seront également informés.

Si vous n’êtes pas en mesure de vous déplacer à Paris ou à Bruxelles pour assister au forum Destination Canada en personne, sachez que cette année toutes les conférences seront retransmises par webdiffusion.  Vous pourrez ainsi poser vos questions et interagir avec les interlocuteurs à distance.

Vous avez encore des questions concernant le Forum mobilité Destination Canada ? Le mardi 16 octobre en direct sur la page Facebook @DestCan nous répondrons à vos questions sur l’activité à partir de 13h.

ABORDER LE MARCHE DU TRAVAIL


Votre projet de mobilité au Canada est sans doute étroitement lié à votre recherche d’emploi au Canada. Il ne faut pas attendre d’être sur place pour être opérationnel et efficace dans sa recherche d’emploi.  

Voici quelques conseils pour débuter à distance :

  • Connaître votre destination au Canada. Il y a peut-être des endroits au Canada qui vous font déjà rêver, ou vous connaissez des personnes, que vous avez visitées dans le passé. Pour votre recherche d’emploi, c’est important de viser les endroits où vos compétences et vos expériences apporteront un atout supplémentaire.  En s’installant dans une grande ville au Canada, où la plupart des nouveaux arrivants arrivent, vous serez en concurrence avec beaucoup de personnes dans la même situation que vous. De même, si vous avez un profil bilingue, il pourrait être intéressant de s’installer quelque part où le français est moins présent.
  • Rechercher les tendances.  Suivez l’actualité locale et les tendances des entreprises dans la région.  Les médias locaux sont une bonne source d’information. Le site Guichet-emplois publie les tendances par province ainsi que les projections des professions au Canada.
  • S’informer sur les possibilités de transfert. Si vous travaillez déjà pour une entreprise qui a des bureaux au Canada, vous pouvez peut-être bénéficier d’une mutation au sein de votre société. Cette option vous permettrait également de bénéficier d’un permis de travail sans EIMT.  
  • Adaptez votre CV. Avoir un CV au format canadien est indispensable pour être efficace dans votre recherche d’emploi. Le CV en français ou en anglais en fonction de l’employeur  doit comporter des informations concernant vos expériences vos compétences et les résultats de vos réalisations.  Faites attention aux mots-clés. Assurez-vous d’utiliser la terminologie adéquate en usage dans le secteur d’activité  au Canada.  Le site Guichet-emplois fournit des renseignements précieux pour la préparation d’un CV.
  • Maitrisez vos options immigration. Si vous avez déjà obtenu la résidence permanente ou un permis de travail, faites le savoir ! Si vous n’avez pas encore de permis, il est important de connaître les programmes pour lesquels vous serez éligible, afin de faire savoir à l’employeur canadien, que vous êtes au courant des démarches administratives.
  • S’appuyez sur votre réseau. Parlez de votre projet autour de vous. Activez votre profil LinkedIn et demandez des rencontres même virtuelles avec des personnes déjà installées au Canada.  Les réseaux sociaux facilitent le contact.  Destination Canada est également une formidable occasion d’agrandir son réseau.

Pour plus d’information sur les spécificités du marché du travail canadien et des conseils pratiques pour lancer sa recherche d’emploi, ne ratez pas la webconférence « Aborder le marché du travail » le 12 octobre 2018 à 13h.

Inscrivez-vous !

 

PARCOURIR LES PROVINCES ET TERRITOIRES DU CANADA


Notre voyage à travers le Canada continue avec de nouvelles webconférences animées par les représentants des provinces et territoires du Canada.  Ces sessions d’information en ligne vous permettent de connaître les différentes régions et les opportunités qui s’y trouvent.

VIVRE EN FRANÇAIS AU NOUVEAU-BRUNSWICK


Venez découvrir l’une des belles provinces de l’Atlantique : le Nouveau-Brunswick.

Le Nouveau-Brunswick est souvent méconnu par nos homologues francophones à l’international, mais laissez-nous vous la présenter.

Située à l’est du Canada en bordure de l’océan Atlantique, le Nouveau-Brunswick se trouve être la seule province officiellement bilingue au Canada.

Elle compte à son actif une grande communauté francophone (33%) laissant ainsi la possibilité aux futurs immigrants de bénéficier de services en français tels que l’éducation, les soins de santé, les services gouvernementaux, etc., et cela, n’importe où dans la province. La communauté francophone est répartie dans l’ensemble de la province avec cependant une concentration dans le Nord-ouest, le Nord-est, la Péninsule acadienne et le Sud-est.

Cette province regorge de trésors naturels, que vous pourrez explorer à travers ses parcs provinciaux et nationaux, ses îles, ses plages, et ses routes panoramiques. Amoureux de la nature, vous tomberez sous le charme de cette région. 

Joignez-vous à nos communautés chaleureuses et attachantes pour vibrer au travers de ses nombreux festivals, et multiples activités proposées aussi bien l’hiver que l’été.

Vous entendrez souvent que le Nouveau-Brunswick est une province où il fait bon vivre, alors prenez le temps d’explorer toutes les régions de notre belle province, pour découvrir les richesses culturelles et naturelles de chacune d’elle.

Que vous recherchiez les atouts d’une vie rurale ou urbaine, le Nouveau-Brunswick est un endroit idéal pour s’installer, où vous pourrez vous fixer de nouveaux objectifs.

De plus, le coût de l’immobilier y est également parmi les plus bas au Canada, ce qui favorise l’accès à la propriété.

La capitale de la province est Fredericton. Elle est située dans le sud de la province, elle allie le charme d’une petite ville et le dynamisme du milieu urbain. Elle compte environ 58 220 habitants, et possède de nombreux atouts.

Afin d’aider les immigrants francophones avant et après leur arrivée, de nombreux services sont offerts gratuitement à travers la province. Des organismes communautaires sont là pour vous aider, alors retrouvez la liste de ces organismes offrant des services francophones à travers la province en visitant le site du RIFNB :  https://www.rifnb.info/  dans la rubrique « Les organismes membres ».

Revoir la webconférence « Vivre en français en Nouveau-Brunswick » présenté avec la RIFNB. 

ETUDIER AVANT DE S'EXPATRIER


Commencer son projet de mobilité au Canada par des études peut être une formule intéressante pour avoir une première expérience du pays, construire un réseau et obtenir des qualifications canadiennes.  

La première étape consiste à identifier un programme d’études qui correspond à vos besoins et intérêts.  Le site web EduCanada permet d’effectuer des recherches par mot clé, langue d’études, niveau d’études et province. Sachez qu’il existe des universités ou collèges francophones dans chaque province.

L’éducation relève de la compétence des provinces et territoires au Canada mais les permis d’études sont émis par le gouvernement fédéral.  Si vous comptez suivre un programme d’études de plus de 6 mois, vous devez obtenir un permis d’études. Il est important de s’assurer  que votre école fait partie des établissements d’enseignement désignés au Canada.  Les établissements désignés auront un numéro EED qui commence par la lettre O à inscrire dans votre demande de permis d’études.

Pour obtenir un permis d’études, il faut :

  • être accepté(e) par une université ou un collège répertorié parmi les établissements d’enseignement désignés ;
  • fournir des preuves financières et démontrer que vous avez assez d’argent pour couvrir les frais de scolarité et les frais de subsistance pendant la période de vos études ;
  • fournir vos empreintes digitales ainsi qu’une photo et payer les frais associés avec la biométrie ;
  • satisfaire l’agent d’immigration que vous respecterez les conditions de votre permis.

Dans certains cas, il faut également passer un examen médical.  Pour voir si c’est votre cas, consultez cette page.

La demande de permis d’études se fait en ligne ou bien sur papier à envoyer ou à déposer dans un centre de réception des demandes de visa (CRDV).  Les délais de traitement des demandes varient en fonction de l’endroit où la demande est déposée.  Vérifiez les délais de traitement qui s’appliquent à votre cas, et soumettez la demande à temps pour ne pas manquer le début des cours !

Si vous obtenez un diplôme canadien d’un établissement post-secondaire après vos études, vous pourriez être éligible au permis de travail post-diplômeIl s’agit d’un permis de travail ouvert (sans offre d’emploi au préalable) valide pour un maximum de trois ans dépendant de la durée de votre programme d’études.  L’expérience de travail qualifié acquise au Canada par l’entremise du permis de travail post-diplôme aide les diplômés à être admissibles à la résidence permanente dans le cadre d’Entrée express.  De plus, le fait d’avoir obtenu un diplôme au Canada vous donne plus de points dans le système de classement global d’Entrée express. Certains programmes des candidats des provinces sont axés vers des étudiants internationaux ayant étudié dans la province et qui souhaitent y demeurer.   Le projet pilote d’immigration au Canada atlantique possède également un programme des diplômés étrangers du Canada atlantique.

L’Ambassade du Canada en France organise régulièrement des sessions d’information sur les études au Canada.  Des Portes ouvertes EduCanada auront lieu à Paris les 11-12 octobre.  C’est l’occasion de rencontrer des représentants des universités et collèges à travers le pays. Pour en savoir plus, inscrivez-vous aujourd’hui ! L’Ambassade du Canada au Maroc organise régulièrement des webconférences à destination des étudiants marocains concernant l’obtention d’un permis d’études.  Prochaine session le 10 octobre.

EXPERIENCE INTERNATIONALE CANADA (EIC) : FIN DE LA SAISON EIC 2018 - OUVERTURE DE LA SAISON 2019


La saison EIC 2018 (tous les pays et toutes les catégories) s’est terminée le 1er octobre. Il sera à nouveau possible de créer un profil EIC vers le milieu/fin de l’automne pour la saison 2019.

EIC offre aux jeunes l’occasion de voyager et de travailler au Canada.  Le processus pour effectuer une demande EIC se présente en deux grandes étapes : la création du profil (devenir candidat) et l’invitation à présenter une demande de permis de travail. Les demandes doivent être faites en ligne uniquement.

Si vous aviez créé un profil pour 2018, il faudra tout de même en créer un nouveau si vous souhaitez participer en 2019. Cependant, votre compte et votre CléGC seront toujours valides.

Retrouvez-nous sur

Pour vous désinscrire des Infolettres, cliquez sur ce lien.

For a copy in English, contact us.